De Paris à Bombay, du cinéma à la cuisine

21054428_20131031170113166.jpg-r_160_240-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx
source : allociné.fr

Entre deux vidéos à filmer j’ai fini par sortir de ma zone de confort et de paresse pour voir un film. Et je suis hyper contente de l’avoir fait, le film en question « The Lunchbox » m’intrigue depuis sa sortie le mois dernier. Déjà les affiches dans le métro parisien m’avait donné envie d’y aller. Je n’avais pas envie d’aller sur la capitale, du coup je me suis rabattue sur un cinéma art et essai de quartier plutôt que les salles multiplexes auxquelles je suis habituée. L‘expérience du cinéma y est différente, pas de queue interminable, une petite salle mais confortable, parfaite pour une fin de weekend.

Voici le pitch du film:

Ila est une mère de famille et épouse qui vit à Bombay en Inde, elle est lassée du manque de romantisme de son mari et le soupçonne d’infidélité. Sur les conseils de sa voisine, qu’elle a surnommée « Auntie » elle rajoute dans les plats destinés à son mari des épices réputées aphrodisiaques, stimulantes.
Par un rebondissement étonnant la « lunchbox » ne parvient pas à son destinataire et atterri sur le bureau d’un expert comptable, Mr Fernandes. Il travaille depuis 35 ans dans une entreprise publique et envisage de prendre sa retraite. Veuf depuis plusieurs années il s’est renfermé sur lui-même, dans ses chiffres et sa vie faite de routine et de solitude.
L’irruption de la lunchbox, la cuisine relevée de Illa et leurs échanges épistolaires va mettre du piment dans sa vie.
Pour sa succession il rencontre un jeune homme, ambitieux mais sympathique qui va tenter de devenir son ami.
Cette situation incongrue va obliger notre sénior à sortir de sa bulle et le réveiller.

Le sujet central c’est les « Dabbawalahs » ces déjeuners livrés sur le lieu de travail dans tout le pays, les plats sont souvent cuisiné par l’épouse ou un restaurant. Les cantines en entreprise sont quasi inexistante.
A travers le périple de ces lunchbox le réalisateur a cherché à mettre en avant ce système de livraison quasi infaillible, ainsi que le lien entre repas de famille traditionnel, économie de dépenses et la nécessité pour les individus de s’adapter au rythme de l’entreprise moderne…
J’ai toujours été fascinée que ce pays, surpeuplé et manquant cruellement d’infrastructures notamment en zone rurale, parvienne à s’adapter aux exigences de d’une société tout en gardant de forte traditions plus familiales. C’est un peu le dilemme éternel entre individualisme et collectivisme.
Je ne sais pas si ce film offre une vision européenne d’un pays en développement, avec des clichés (le film est issu d’une collaboration franco-germano-indienne)
en tout cas ce serait intéressant d’avoir le point de vue de natifs indien, voire de Bombay.

Ce film est plein de bons sentiments, de messages sur le temps qui passe, l’âge, les renoncements que l’on fait, et l’idée qu’il n’est jamais trop tard pour changer de vie, rêver. Comparé à une comédie romantique classique, par exemple made in US c’est rafraichissant, tout en étant économe en action et en dialogues. L’esthétique du cadrage, choix de la musique, des séquences ainsi que les interactions entre les acteurs fait de ce film un petit bijou pour cette fin d’année, à consommer soit en salles ou à sa sortie en DVD.

Il met également à l’honneur la culture et surtout la cuisine indienne.
D’ailleurs aussitôt sortie du cinéma je me suis mise à chercher un restaurant indien, j’avais envie de voyager à travers les épices et les plats dans autre pays.
Et ça me changeait de mon habituel pâtes/sauce tomate du dimanche soir.
Coup de bol il y en avait un pas loin de chez moi, je ne l’avais jamais remarqué avant, comme quoi cette soirée était peut être pré-destinée…

En général je limite beaucoup mes sorties restaurants en solo, l’idée de rester seule pendant des heures alors que les gens sont en couple, en famille, en groupe, c’est souvent déprimant. Mais ce soir là j’ai complètement assumé mon statut et j’étais bien décidée à profité de cette cuisine.

Je n’y suis pas allé de main morte, au menu j’ai commandé un raïta au concombre, des samosas légumes, un poulet tandoori, naan nature, riz basmati et pour finir un pichet de lassi à la mangue.

Autant vous dire que mon estomac n’est pas habitué à un tel festin, et plus je goutais les sauces, épices, plus je dévorais mes plats, au point de ne pas penser à vous prendre des photos, il vous reste à imaginer mon repas.

800px-Kafta_Raita
source: wikipedia
source: wikipedia
source: wikipedia
source : wikipedia.org
source : wikipedia.org
source : wikipedia
source : wikipedia

En ce qui concerne l’Inde , je n’y suis jamais allée, parmi mes amis les plus métissés culturellement j’avais rencontré un natif du Kerala, lui et une amie proche m’ont fait découvrir la cuisine indienne authentique, familiale et aussi un très bon restaurant dans le 10e arrondissement de Paris. Je n’ai jamais oublié cette dégustation.

J’ai toujours voulu faire un voyage en Inde mais ma hantise de la foule et hypersensibilité aux odeurs et aux sons m’ont fait pour l’instant renoncer à ce projet. J’espère un jour pouvoir faire ce voyage, en attendant j’apprécierai cette culture à travers le cinéma, la musique et surtout la cuisine.

Il est donc fort possible que vous voyez bientôt des recettes de plats indiens fleurir dans la rubrique divers de ce blog.

Vous êtes prévenues, 2014 sera l’année des découvertes culturelles et si possible à travers la nourriture.

4 réflexions sur “De Paris à Bombay, du cinéma à la cuisine

    1. Hi, somehow your comment got filtered into my spam box, so I only just read and approved it. Wow that is such a nice feedback, thank you for reading and taking the time to comment, always appreciated!
      I’ll try and post more posts like this one, movie, music related. so glad you liked it.

  1. j’avais vu un reportage sur ce métier de porteurs de dejeuner aussi ce film me plait bien . j’aime bien les films indiens, les rebondissements sont différents, ce sont des comédies bien agréables à regarder …. L’inde, pourquoi pas un jour mais pas dans mes projets 2014 …bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s