Histoire du jour : voisinage, malentendus et préjugés

Quand on vit dans un immeuble peuplé de jeunes, familles, et de moins jeunes il faut composer avec les sensibilités, habitudes de chacun. Depuis les quelques années que j’y habite j’ai pu rencontrer des personnes sympas, dont certains sont devenus des amis. Mais je vous mentirai si je disais que je connais tous mes voisins, d’ailleurs qui peut le prétendre? Et puis il y a aussi ceux qui sont aigris ou trop nombrilistes pour vous dire bonjour, tenir la porte…Et oui c’est ça aussi la vie en communauté.
Depuis les 10 ans où j’ai habité dans divers appartements parisiens j’ai appris à ne pas me taire lorsqu’il y a des nuisances sonores notamment, mais le plus souvent mes interventions n’ont pas changé grand chose. Ce soir j’ai reçu une bonne leçon d’humilité.
Une de mes voisines qui vient d’emménager met souvent la musique à fond, elle est surement plus jeune, aime faire la fête et parfois tard dans la nuit. Excédée par une énième soirée avec la musique à fond et les cris de joie qui résonnent chez moi, j’ai pris mon courage à deux mains et je suis descendu lui parler. Il faut préciser que c’était notre première rencontre de visu, et que jusqu’ici j’avais signalé mon énervement en criant du dessus de mon balcon, je pensais avoir été entendu.

Lorsqu’elle a ouvert la porte j’ai senti combien ma réaction était excessive, mais je ne me suis pas dégonflée, le bénéfice de l’expérience sans doute. Après m’être expliqué et m’être calmé,  on a fini par se comprendre. Elle m’a dit qu’elle ne m’entendait pas me plaindre, et que dans l’euphorie de la fête elle n’avait pas remarqué que le volume était fort. Tout ceci semblait sincère et elle a vraiment pris la peine de discuter, d’autres ont refermé la porte pour moins que ça.

Souvent lorsque quelques personnes toxiques ou nuisibles font partie d’un groupe c’est tout le groupe qui est catalogué. C’est aussi ce qu’on appelle faire un amalgame, ceci peut s’appliquer à des différences culturelles, d’âge…
Et souvent on ne se focalise que sur ces quelques nuisibles en faisant des généralisations. Qui n’a pas entendu un propriétaire de logement se plaindre des mauvais locataires alors que vous n’avez même pas signé le bail. Et oui quelques expériences négatives suffisent à nous rendre méfiants, et on anticipe déjà une confrontation.

Bref j’ai pris une bonne leçon de civisme et de vie en communauté.
On n’a beau vivre chacun dans son apart on partage le même espace physique et sonore mais pas les mêmes perceptions.
Il y a quelques notions à connaitre: le son monte comme la chaleur, donc on entend plus les voisins du dessous que les autres, d’ailleurs j’entend très bien les pigeons quand ils marchent sur le toit, je suis au dernier étage
( oui allez-y vous pouvez rire il y a de quoi).
On n’entend pas tous les mêmes bruits, ni à la même intensité, souvent je me plains de sons que les autres n’ont même pas remarqué, les tics d’une horloge, le bruit du frigo, les oiseaux qui piaillent. Et ça ne s’arrange pas avec le temps.
C’est une qualité lorsqu’on écoute la musique car je peux déceler des détails, les différents instruments, mais c’est beaucoup moins sympa lorsqu’on se retrouve sur un rond points avec des klaxons…Je suis hypersensible, j’ai les sens constamment stimulés et j’arrive vite à saturation. Pour autant je ne regrette pas de vivre en grande ville, c’est très vivant et stimulant il y a toujours quelque chose à faire. Je sens bien qu’avec le temps il y des choses que je tolère mieux et d’autres que je veux changer. J’avais dit que je n’irai pas me terrer en pavillon de banlieue, mais qui sait peut être un jour je pourrai moi aussi profiter du calme et de la verdure tout en étant proche de la capitale.

Bon maintenant je me sens obligée de lui apporter une bougie parfumée pour rattraper le coup, ça se trouve on va bien s’entendre!

Tiens vous avez eu des casseroles, moments de malaises avec vos voisins?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s